Archives de catégorie : communiqué

La bio : l’avenir de l’agrobusiness ?

La forte croissance du marché de la bio montre que les citoyens sont de plus en plus préoccupés par la qualité de leur alimentation. En soi, c’est une bonne nouvelle.
Mais cette croissance est-elle en mesure de tirer vers le haut les revenus des agriculteurs (1 sur 3 gagne moins de 350 euros par mois) ? Rien n’est moins sûr.

La concentration et l’industrialisation en cours de la filière alimentaire biologique sont une réalité incontournable qui va singulièrement modifier le paysage dans les deux prochaines années. Que cela plaise ou non, avec 20 % de croissance en un an, la bio est aussi un business qui suscite des appétits féroces dont les impacts se font déjà sentir.

Continuer la lecture

En France, en Europe, comme partout dans le monde, les multinationales doivent assumer leur multi-responsabilité.

Par son positionnement dans le monde du travail et des métiers, avec pour ligne d’horizon l’article 23 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, Minga soutient la mobilisation des organisations qui défendent le texte de loi sur le devoir de vigilance des multinationales devant le Conseil Constitutionnel.

Les voeux de Minga pour 2017

Alimentons nous,
Alimentons l’Europe
des droits de l’Homme,
Alimentons le progrès démocratique

L’année 2016 a été éprouvante pour la démocratie, le monde du travail et des métiers et pour l’Europe comme projet de coopération politique. Elle a aussi été marquée par des aspirations sociales exprimées par de plus en plus de personnes qui n’acceptent pas de devoir choisir, au nom de l’urgence, de la carrière et du profit entre d’un coté, le souci de la qualité et de l’exigence de bien faire son travail et de l’autre,  l’insécurité professionnelle et la précarité des conditions de vie.

Elle est marquée également par une volonté montante de faire ensemble, de coopérer, d’alimenter le débat public pour que le droit et l’initiative se renforcent à la mesure de la gravité et de la complexité du défi écologique.

Ces attentes nous placent à la croisée des chemins. En tant qu’organisation de « producteurs d’intérêt général », elles nous poussent à réaffirmer que la démocratie se défend et se construit, d’abord et avant tout, avec et dans le monde du travail et des métiers. Elles nous obligent à nous exposer pour montrer que les propositions de développement de l’économie de proximité et de qualité que nous portons sont efficaces et pragmatiques, ne sont pas minoritaires et concernent tout le monde. Elles nous obligent a assumer nos convictions européennes. Elles nous engagent à bâtir ensemble, là où nous habitons, une organisation à la hauteur de ce défi.

C’est ce niveau d’ambition professionnelle et politique qui sera débattu lors de la prochaine AG de Minga le 5 et 6 février 2017.

C’est ce niveau d’ambition qui nous invite à lancer dès aujourd’hui une souscription pour rééditer le tablier « Alimentons-nous, alimentons la démocratie »

C’est avec ce niveau d’ambition que nous souhaitons une nouvelle année pleine d’audace et de progrès démocratiques.

Minga, faire ensemble.

LIBRE : CHICHE !

kingpenguinsMême si nous ne sommes pas tous des informaticiens, mais des usagers des technologies numériques pas toujours bien cohérents entre les idées que nous défendons et les moyens technologiques que nous utilisons, nous partageons la conviction de Richard Stallman (initiateur du mouvement des logiciels libres) quand il rappelle que toutes les libertés sont interdépendantes, y compris la liberté informatique.

Comme la communauté des logiciels libres, nous prenons très au sérieux cette exigence de liberté, d’intégrité professionnelle, et nous en assumons les risques.

Face à la montée en puissance d’un modèle économique et politique anti-démocratique qui a l’ambition de gouverner nos choix (en terme de services mais aussi d’objets manufacturés, par des algorithmes), nous souhaitons échanger avec des libristes pour partager nos problématiques pratiques dans une optique de montée en compétence mutuelle.

Ambitieusement démocrates, par la diversité de nos métiers, nous aspirons à être mieux armés, plus audacieux et davantage en lien avec des éditeurs de logiciels libres pour assurer ensemble une meilleure maîtrise de nos métiers respectifs.
Rencontrons-nous !

Minga  &  Synpell (Syndicat Professionnel des Éditeurs de Logiciels Libres)

version anglaise