Archives de catégorie : Actualité

Les voeux de Minga pour 2017

Alimentons nous,
Alimentons l’Europe
des droits de l’Homme,
Alimentons le progrès démocratique

L’année 2016 a été éprouvante pour la démocratie, le monde du travail et des métiers et pour l’Europe comme projet de coopération politique. Elle a aussi été marquée par des aspirations sociales exprimées par de plus en plus de personnes qui n’acceptent pas de devoir choisir, au nom de l’urgence, de la carrière et du profit entre d’un coté, le souci de la qualité et de l’exigence de bien faire son travail et de l’autre,  l’insécurité professionnelle et la précarité des conditions de vie.

Elle est marquée également par une volonté montante de faire ensemble, de coopérer, d’alimenter le débat public pour que le droit et l’initiative se renforcent à la mesure de la gravité et de la complexité du défi écologique.

Ces attentes nous placent à la croisée des chemins. En tant qu’organisation de « producteurs d’intérêt général », elles nous poussent à réaffirmer que la démocratie se défend et se construit, d’abord et avant tout, avec et dans le monde du travail et des métiers. Elles nous obligent à nous exposer pour montrer que les propositions de développement de l’économie de proximité et de qualité que nous portons sont efficaces et pragmatiques, ne sont pas minoritaires et concernent tout le monde. Elles nous obligent a assumer nos convictions européennes. Elles nous engagent à bâtir ensemble, là où nous habitons, une organisation à la hauteur de ce défi.

C’est ce niveau d’ambition professionnelle et politique qui sera débattu lors de la prochaine AG de Minga le 5 et 6 février 2017.

C’est ce niveau d’ambition qui nous invite à lancer dès aujourd’hui une souscription pour rééditer le tablier « Alimentons-nous, alimentons la démocratie »

C’est avec ce niveau d’ambition que nous souhaitons une nouvelle année pleine d’audace et de progrès démocratiques.

Minga, faire ensemble.

Edgard Pisani, grand serviteur de l’intérêt général.

utopie foncièreDans le cadre des campagnes « Alimentons-nous » en 2009 et Alimentons les Régions en 2010, nous avions rencontré Edgard Pisani avec les Editions du Linteau et il avait accepté notre proposition de rééditer son ouvrage « Utopie foncière ». La relecture de son livre a été particulièrement éclairante. Elle a confirmé l’importance de l’enjeu foncier, sa complexité et sa dureté. Aux plus jeunes d’entre nous, elle nous a fait connaître l’histoire politique de cette proposition de loi des officies fonciers.

A une autre occasion, il avait également partagé notre opposition aux propos de Pascal Lamy, secrétaire général de l’OMC, publiés dans une tribune du journal Libération. Cela nous avait conduit à éditer un ouvrage collectif en réponse,  à y porter la contribution d’Edgard Pisani et à reprendre pour titre ses propres mots :  « Seule la diversité cultivée peut nourrir le monde » , issus de son livre « Un vieil homme et la terre »( 1).

Nous tenons à saluer la mémoire d’Edgard Pisani, son honnêteté intellectuelle et sa qualité de grand serviteur de l’intérêt général.

—–

Note :
(1) Un vieil homme et la terre. Neuf milliards d’êtres à nourrir. La nature et les sociétés rurales à sauvegarder, L’histoire immédiate, Paris, Éditions du Seuil, 2004, 231 p (retour au texte1)