C’est le travail qui produit des richesses (pas la précarité, ni la finance)

 

Suppression de l’indemnité de départ en retraite des artisans et commerçants ne pouvant revendre leur fond ; actions de communication contre la fraude aux allocations afin de dissuader les travailleurs précaires de solliciter l’aide du RSA ; exclusion des aides de la PAC aux petites exploitations paysannes (moins de 10 vaches, moins de 50 moutons, moins de 70 ruches) ; annonce de la réforme de l’assurance chômage par le Premier ministre à la City de Londres («My government is pro-business ! »), etc…

Il n’est plus permis de douter : la politique économique du gouvernement vise uniquement à favoriser les détenteurs de capitaux en diminuant la part qui revient au travail.

Read more

Lait équitable

faire-france-lait

«FAIREFRANCE» et Minga : ensemble pour entreprendre une économie équitable

Les agriculteurs ont abandonné la vente de leur production à des coopératives qui, au fil du temps, se sont retournées contre leurs intérêts, en premier lieu celui de percevoir un prix équitable permettant une juste rétribution du travail agricole. Intégrées à des modèles d’agrobusiness, ces coopératives ont perverti l’idée même de coopération et de démocratie économique.

Retrouver collectivement une relation au marché pour vivre de son travail est l’enjeu principal de l’initiative «FAIREFRANCE». Devant l’impossibilité de reprendre le contrôle de gestion des coopératives agricoles, 800 éleveurs laitiers ont décidé en 2013 de créer la marque «FAIREFRANCE» pour commercialiser un lait équitable de qualité. Equitable car 10 centimes par litre de lait sont reversés aux producteurs associés «FAIREFRANCE» pour leur assurer un revenu acceptable.

Read more

Minga avec la confédération paysanne, contre l’usine des « mille vaches »

Mille-VachesLe combat que conduit la Confédération Paysanne contre l’usine des « mille vaches » dans la Somme n’est pas seulement un combat agricole, il est un combat sociétal contre un modèle économique délirant, absurde et mortifère.

L’usine des « mille vaches », comme la « ferme des 250.000 poules » transformerait le vivant en matière industrielle, désertifierait un peu plus les campagnes par une concurrence déloyale en mettant sur le marché de la viande et du lait issu de bêtes nourries artificiellement sans garantie sur la nocivité de ces nourritures. Son but n’est pas de satisfaire l’accès de la population à une alimentation saine et équilibrée, mais, en « rationalisant la production » de dégager une plus grande marge de profit : la « vache folle » n’est pas loin.

Read more

«Tentation Cacao» adhère à Minga

photos_nouveau_site_073_13478091122Aimant les animaux, Prune Jestin a d’abord exercé une activité d’assistante vétérinaire avant de revenir à sa passion d’enfance : le chocolat. Une passion qui lui a été transmise par son beau père, maître artisans chocolatier à Lyon.

Après avoir vécu dans la Drôme, où elle rencontre la chocolaterie Morin, elle décide avec son marie de s’installer en Bretagne à Plouvenezel (un village du centre Finistère a coté de Carhaix) et crée son entreprise au printemps 2010.

Read more