FINACOOP adhère à Minga

Une coopérative d’expertise comptable et financière qui fait une
entrée remarquée dans le milieu feutré des professions du chiffre.

finacoop-mcMathieu Castaings a 29 ans, mais il est déjà un vieux compagnon route de Minga. C’est par l’intermédiaire d’un ami, Manuel Irogoyen, gérant d’une épicerie alimentaire souhaitant soutenir l’économie de proximité au Pays Basque, que Mathieu a eu connaissance de Minga. Souhaitant s’immerger au sein de filières équitables et biologiques, il réalise son premier stage de comptabilité au sein de la SCOP Andines en 2008, au milieu d’un périple en auto-stop autour du monde de 7 mois qui l’amènera à cofonder Afinida, un réseau de volontariat international. En 2010, il rejoint le conseil d’administration de Minga, où il exerce le mandat de trésorier, fonction qu’il occupe toujours. En 2012, il crée avec des amis un club CIGALES (Club d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Epargne Solidaire) puis exerce des mandats sociaux de trésorier au sein de ce mouvement d’épargne solidaire, à l’échelle régionale puis nationale.

Lire la suite

Algues et microalgues : pour une diversité cuisinée.

La protéine bleue de l’économie demain.

“Homme libre, toujours tu chériras la mer !”
L’Homme et la mer, Charles Baudelaire

Par leurs qualités gustatives et nutritives, le succès croissant que rencontrent les algues et microalgues (spiruline, chlorelle, odontella…) dépasse heureusement la niche des compléments alimentaires. L’on ne peut que s’en réjouir, car de la récolte à la production en passant par la restauration et la recherche, la valorisation de ces ressources ouvre des gisements de création d’emplois non délocalisables.

Lire la suite

Jardin’enVie, adhérent de Minga depuis 2007 …

Renaît au printemps 2016 en coopérative

DFF2012_valerieJardin’enVie, installé à Bourg-lès-Valence dans la Drôme, sélectionne, reproduit et commercialise des semences et des plants issus de variétés populations libres de droits. Leurs capacités d’adaptation aux terroirs et aux évolutions climatiques, leurs bonnes qualités gustatives et nutritives, alliées à leur culture sans intrants chimiques de synthèse, les rendent particulièrement attractives aux jardiniers amateurs, aussi bien qu’aux professionnels.

Créée en association en 2007 puis ouverte au public fin 2009 , l’entreprise est devenue en avril dernier une coopérative (scop-arl). Parmi les fondateurs de Jardin’enVie, l’on retrouve Valérie Peyret et Éric Marchand qui sont des compagnons de route au long court de Minga. Ils ont notamment participé au positionnement de l’association dans le monde du travail et des métiers et aux campagnes « Alimentons » de repolitisation du sujet alimentaire de 2008 à 2012.

Lire la suite

Les auto-entrepreneurs sont des travailleurs comme les autres, sauf qu’ils n’ont pas les mêmes droits.

série TV "le prisonnier"

série TV « le prisonnier »

La faillite de la start’up « Take eat Easy » (plateforme numérique de service de livraison à vélo des restaurants en ville) en juillet, révèle la réalité économique et le mode d’organisation sociale de certaines entreprises du numérique. Cet événement met à nu les limites d’un modèle d’organisation du travail et de réussite sociale fondé exclusivement sur l’entrepreneuriat.

Lire la suite